Communiqué de presse No 3

COMMUNIQUE DE PRESSE

Parution et vernissage du deuxième numéro de La cinquième saison, revue littéraire romande

La cinquième saison, revue littéraire romande, sort son deuxième numéro, fort de 180 pages et d’une quarantaine d’auteurs, sous le thème À pierre fendre. Parmi les points forts figurent divers textes consacrés à Ramuz, tout juste tombé dans le domaine public, et aux livres que l’on n’a pas lus.

En introduction Bastien Fournier présente sa vision de la littérature romande – si elle existe. Une large place est faite à la poésie (Antonio Rodriguez, Stéphane Montavon, Stéphane Blok) et à la critique (Petite Brume de Jean-Pierre Rochat, Tétralogie Baur et Bindschädler de Gerhard Meier, Une toile large comme le monde d’Aude Seigne, etc.). Septante ans après la mort de Ramuz, quelques auteurs nous font partager leurs réserves (Pierre Yves Lador, Stéphane Bovon) ou leur enthousiasme (Christophe Gaillard) alors que d’autres nous font redécouvrir des textes méconnus (Marianne Dyens, Cédric Pignat).

Peut-on se refuser à Calvin, Musil, Proust ou Céline? Oui, et les auteurs Daniel de Roulet, Raphaël Aubert, Baptiste Naito, d’autres encore, nous expliquent pourquoi. A pierre fendre : tel est le thème exploré par une dizaine de plumes (Sacha Després, Céline Cerny, Anne Bottani, Michel Layaz, Pierre-André Milhit, Ivan Salamanca, etc.). Le numéro compte encore une tribune libre de Frédéric Wandelère sur le marché de la littérature et rend hommage à Philippe Rahmy et Jean Buhler.

Pour vernir ce deuxième numéro, nous invitons tous les amis du livre à la Librairie du Baobab de Martigny, le vendredi 2 mars à 18 heures.

Paraissant quatre fois par an, La cinquième saison est vendue en librairie (fr. 15.-), mais aussi par abonnement (fr. 50.-/an).

Pour son quatrième numéro prévu pour le mois de juin, soucieuse de mettre en lumière de nouvelles plumes, La cinquième saison lancera prochainement un appel à textes sur le thème Flop & fiasco.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *